#FIG2015 Geo Croquis Bac

Nathalie Rodallec et Samuel Coulon, de l’Académie de Paris, présentent une application pour les élèves des classes de terminale destinée à préparer l’épreuve du croquis. Leur objectif était d’optimiser l’appareil numérique nomade en pensant un usage connecté comme hors ligne. Les usages sont possibles tant pour l’élève, que ce soit avant, pendant ou après le cours, que pour l’enseignant et les formateurs qui sont souvent des historiens.

Le produit est centré sur la réflexion géographique et vise à apporter des réponses à l’élève, notamment lorsqu’il se trompe car l’erreur fait bel et bien partie de la démarche de réflexion. L’application couvre l’ensemble des 7 croquis définis en séries l et ES et donc aussi les 5 de la série S. Attention toutefois, le croquis ne se découvre pas en classe de Terminale et certaines notions doivent déjà être acquises. Toutefois, on peut aussi utiliser l’application en seconde, notamment avec le croquis sur l’inégale intégration des territoires à la mondialisation pour poser un certain nombre de règles.

Chacun des croquis proposés dispose d’une double entrée : l’une pour les L/ES, l’autre pour les S. De plus on rappelle toujours dans quel thème le croquis s’inscrit afin qu’il reste contextualisé. Le menu « Élaborer » propose une démarche en trois temps : comprendre, construire, choisir. On commence par une analyse du sujet, avec des textes qui s’affichent lorsqu’on clique sur les différents termes. À tout moment, des « point info » permettent d’obtenir des informations supplémentaires. On aboutit ensuite à la problématique après un exercice réflectif, important pour la compréhension et donc pour la mémorisation. L’intérêt du numérique est de permettre l’erreur (les mauvais réponses sont signalés par le code couleur rouge).

L’étape suivant consiste à penser les grandes parties de la légende à partir de deux propositions, ce qui, au passage, permet de mobiliser les capacités (mettre en relation, ordonner, etc). La construction de la légende se poursuit avec le choix des items : une liste est proposée mais il se cache toujours un élément à éliminer, car redondant, toujours pour susciter la réflexion. Les auteurs précisent que cela peut être fait en classe entière, en groupe ou en individuel. Une fois les items définis, il faut les placer dans les grandes parties par un glisser / déplacer.

On passe alors à un travail sur le langage cartographique avec un exercice spécifique par croquis. On montre et on explique toujours ce qu’il faut faire mais aussi ce qu’il ne faut pas faire lors de la réalisation graphique.

Notre avis est que nous sommes là en présence d’un outil intéressant qui vise à faire réfléchir sur les croquis. Un usage en cours, où les élèves réalisent vraiment le croquis sera sans doute plus profitable. Attention également à rappeler aux élèves qu’il faut aussi répondre au sujet proposé, en problématisant la légende, et non « réciter » le croquis.

L’application est disponible pour Android et ipad au prix de 2,99 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *