L’enjeu énergétique : le contre choc pétrolier [2nde – G3 – edc]

I. Travail préparatoire

Un numéro récent de Culturesmonde (France Culture, émission présentée par Florian Delorme) avait pour titre « De Moscou à Riyad : face au contre-choc pétrolier ». Alors que nous associons ce qu’on appelle la « crise des années 1970 » avec les chocs pétroliers de 1973 et 1979, l’époque actuelle est marquée depuis 2014 par une décroissance du prix du baril de pétrole, à tel point que certains parlent de « contre choc pétrolier ». Quelles sont les raisons et les conséquences d’un or noir à bas prix ?

Pour poser les première perspectives du cours, écoutez les 27 premières minutes de cette émission tout en prenant des notes (par exemple sous forme de carte mentale). Pour l’interrogation de début de cours les chiffres ne sont pas à retenir. [LIEN vers le site de l’émission si vous ne voyez pas le player]

II. Travaux de groupe

Il faut à présent explorer en cours les pistes proposés par le document d’introduction. Les recherches se font par groupe avec en perspective :

  • la rédaction d’un paragraphe de 200 mots (+/- 10%)
  • un mini exposé utilisant le support de votre choix

1. Pourquoi a-t-on parlé de « pic pétrolier » ?

En 2012, le premier ministre François Fillon évoque la situation énergétique :

Regardez cette explication de J-C Victor :

Pourquoi parle le premier ministre parle-t-il de pic pétrolier en 2009 ? Quelles en sont les conséquences pour l’État ? En observant l’évolution du prix de baril de pétrole, montrez que cette vision a pu être justifiée.

Cours du baril de pétrole en dollars (moyennes mensuelles)
Cours du baril de pétrole en dollars (moyennes mensuelles)

 

2. Les enjeux d’un prix bas pour les pays producteurs

En observant les graphiques de ce site (pensez à zoomer/dézoomer), identifiez ce qu’est un « prix bas ». Des éléments généraux d’explication avec l’émission Géopolitis :

En quoi est-ce une volonté politique et même géopolitique malgré les risques ? Mais pourquoi peut-on parler de conséquences négatives pour certains gros producteurs comme le Venezuela, l’Algérie et la Russie ?

3. Quelle est la position des États-Unis ?

Un aperçu général :

Un complément d’information se trouve dans cet article. Il faut approfondir les enjeux économiques e techniques du pétrole de schiste et de la fracturation hydraulique, ainsi que les questions environnementales.

4. Comment l’Europe gère-t-elle ce contre choc ?

Montrez que la baisse du prix du pétrole peut être bénéfique dans différents domaines, comme le transport, et peut fonctionner comme un levier économique, malgré des points négatifs :

Toutefois, il faut étudier la problématique des taxes et leur influence sur un secteur important comme l’automobile.

5. Les énergies renouvelables sont-elles toujours d’actualité ?

Certains veulent profiter de la baisse des cours du pétrole pour financer les énergies renouvelables. Toutefois, de manière ironique, la baisse des cours du pétrole est peut-être une mauvaise nouvelle pour la transition énergétique et touche certains secteurs. L’émission de Florian Delorme pose les enjeux de « l’enfer vert de la transition », notamment à partir de 12’12 pour la question des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *