IBM à Nice-Meridia : éléments de correction pour la tâche complexe

Pour répondre à la problématique posée par la tâche complexe concernant l’installation de la société IBM France à Nice-Meridia, il convient de procéder avec méthode. Avant de se lancer dans une recherche web, il faut d’abord mobiliser les connaissances et de mettre à profit les outils utilisés en cours.

Mobiliser les connaissances

L’évocation du sujet permet de mobiliser rapidement connaissances et exemples vus en cours. L’usage d’une carte mentale peut être utile :

IBM_Nice_Meridia

Les outils en ligne

On utilisera les outils en ligne auxquels on a régulièrement recours. On commencera avec Géoportail, pour faire apparaître :

  • les transports aériens et ferroviaires : on remarque alors, à l’est, une gare maritime
  • les transports routiers : on aperçoit l’autoroute A8, qui dispose d’une page Wikipedia. Elle permet de faire le lien entre la région d’Aix-Marseille à l’ouest, donc ensuite vers le Nord et toute la vallée du Rhône vers Lyon, et au delà vers Paris ; et, à l’est, vers Menton, donc la frontière avec l’Italie.
  • l’occupation du sol il y a quelques décennies : une photographie aérienne de 1970 nous montre la vocation agricole traditionnelle de la vallée du Var.

OpenStreetMap nous permet de visualiser d’autres informations, comme les lignes maritimes vers la Corse, et de calculer des temps de trajet en automobile, par exemple pour aller à Paris. Mais les limites de la communes nous montrent que le projet est bien un projet Niçois, ce qui fait de cette collectivité territoriale un acteur majeur de l’aménagement à l’étude.

En changeant d’échelle, une élève a eu la très bonne idée de comparer le temps de trajet de Méridia vers le centre-ville en fonction du moyen de locomotion : OSM nous donne 10 mn en voiture, alors que le site du tramway, qui propose des informations sur la prochaine ligne Est-Ouest, indique qu’il faudra compter environ 27 mn. Malgré les promesses d’un « éco-parc », la voiture semble encore favorisée…

On termine la question des mobilité avec le train avec une réservation sur le site de la SNCF et l’avion avec un service de type Opodo. On est donc à 2 heures d’avion de Londres et 5h37 de train de Paris.

Enfin, Google Earth (ou Map) permet de repérer les détails et de mieux saisir la réalité du terrain.

À l’issu de ces deux premières phases, on a donc déjà une bonne idée de la question : une entreprise internationale choisit un haut lieu du tourisme azuréen, dans un espace nouveau conquis sur les terres agricoles, au cœur de mobilités nationales et internationales. Il est temps d’approfondir pour préciser les enjeux avec une recherche web.

La recherche web

Outre les deux sites proposé on tirera des informations sur quelques autres sites :

Les aménagements de l’éco-vallée : http://www.lefigaro.fr/immobilier/2012/03/16/05002-20120316ARTFIG00615-nice-lance-son-quartier-dedie-a-la-croissance-verte.php

Le site officiel de la France du très haut débit, proposant des informations sur les projets en cours : http://www.francethd.fr/suivi-du-plan/la-carte-des-projets.html

On peut compléter avec la cartographie de l’observatoire, qui montre d’ailleurs une grande inégalité de débit à Nice : http://observatoire.francethd.fr/#

Une critique économique, car moins d’emploi, la vitrine technologique délocalisée à Paris et beaucoup trop de réduction fiscale : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/perenite-dibm-en-sursis-dans-les-alpes-maritimes/

Une critique contre le gaspillage des terres agricoles : http://reporterre.net/Pres-de-Nice-un-immense-gaspillage

Même si quelques activités agricoles seront préservées : http://www.ecovallee-plaineduvar.fr/les-enjeux/economie-et-emploi/eco-vallee-une-terre-d-entreprises/l-agriculture

Le texte

Un accès au très Haut Débit incomplet
Un accès au très Haut Débit incomplet

Le déménagement d’IBM France de La Gaude a Nice, représente un déplacement court mais pose des problématiques importantes dans le cadre de la recomposition des espaces productifs. L’entreprise américaine liée aux nouvelles technologies opère ici un redéploiement en restant dans l’ancienne France industrielle délimitée par la ligne Le Havre – Marseille. Toutefois, l’industrie actuelle ne dépendant plus des matières premières, elle a surtout besoin de main d’œuvre qualifiée qu’elle entend attirer ou conserver par le cadre de vie du littoral méditerranéen, avec un port de plaisance comme à Brest Iroise, intégré à une métropole régionale dotée de tous les services et agréable à vivre. C’est également un département au projet avancé, mais non terminé, dans le cadre de la France du « très haut débit ». De plus, le concept d’éco-vallée et le futur Tramway ajoutent une touche environnementale non négligeable pour l’attractivité. L’intégration à l’éco parc Médiria entend aussi bénéficier du dynamisme porté par la présence d’autres grandes entreprises comme EDF. Comme à Saclay, l’interaction des acteurs, entreprises privées, établissement d’enseignement et collectivités territoriales, a vocation à alimenter une synergie propice à la constitution d’un espace productif moderne. Les mobilités ont aussi leur rôle à jouer : la facilité d’accès à la gare TGV ou à l’aéroport international fond de Méridia un espace intégré : Paris est à un peu plus de 5h30 de train et Londres n’est qu’à deux heures d’avion. L’autoroute permet également gagner Marseille ou l’Italie très rapidement.

Toutefois, cette mutation pose aussi des problèmes. Tout d’abord, certains emplois seront supprimés, d’autres relocalisés à Paris, renforçant ici encore la centralité de la capitale. D’autre part, l’étiquette « éco » est parfois dénoncée car de nombreuses terres agricoles de cette fertile vallée du Var ont été sacrifiées, et au vue de l’importance que la voiture semble encore avoir pour les différentes mobilité puisque le Tramway tarde à venir et sera moins rapide pour rejoindre le centre de Nice.

Le schéma de synthèse

IBM_Meridia_Schema3

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *