L’affirmation de l’État monarchique dans le Royaume des Capétiens et des Valois [5e H 2.1]

Ce billet correspond à la première partie du cours.

L’affirmation d’une dynastie

Cette séquence de deux heures (6X20 mn) s’organise par ateliers en travail de groupe. Composez 5 groupes qui travaillerons chaque atelier pendant environ 20 minutes. Les 20 dernières minutes serviront à comparer les compte-rendus.

Atelier 1 : les Capétiens fondent une nouvelle dynastie

Consigne : répondez aux questions du dossier pages 48-49 et utilisez la carte 1 page 46 pour estimer la puissance du nouveau roi en 987.

Atelier 2 : le sacre, un outil de puissance

De l’élection de Hugues Capet au XIIIe , la cérémonie du sacre se renforce et se codifie. Quel en set le sens, que représentent les objets utilisez ?

Répondez aux questions page 63 et utilisez les documents ci-dessous.

Ordo du sacre de 1250 L'archevêque de Reims oint le front du roi ; à gauche, l'archevêque présente l'épée royale ; à droite, le sénéchal tient cette épée Manuscrits à peinture

Ci-contre : Ordo du sacre de 1250 – L’archevêque de Reims oint le front du roi ; à gauche, l’archevêque présente l’épée royale ; à droite, le sénéchal tient cette épée. Manuscrits à peinture

Le roi doit se rendre à l’église avec les archevêques, les évêques les barons et les autres personnes qu’il lui a plu de faire entrer. Auparavant, ont été posés sur l’autel la couronne royale, l’épée dans sa gaine, les éperons d’or, le sceptre doré et la baguette, longue d’une coudée ou plus surmontée d’une main d’ivoire : de même les chausses de soie violette brodées de lys et la tunique de la même couleur et du même dessin, et enfin le surcot également de la même couleur. L’archevêque prend la couronne royale sur l’autel et la pose sur la tête du roi. Une fois qu’elle a été posée, tous les pairs du royaume la soutiennent (…) conduisent le roi sur le trône d’où il peut être vu de tous.

Ordo pour l’onction et le couronnement du roi entre 1260 et 1274

Atelier 3 : le rôle de la basilique de Saint-Denis

D’après le site officiel, où se trouve cette basilique et quelle était sa fonction ? Qui est l’abbé Suger et pourquoi est-il important ?

stdenisCi contre : Dagobert visitant le chantier de la construction de Saint-Denis,Les Grandes Chroniques de France,Enluminées par Robinet Testard, Poitiers, XVe siècle.

  • Le document est-il réalisé au temps de Dagobert ?
  • Qui sont les personnages représentés. Qu’est-ce que cela nous montre sur ma relation entre le roi et l’abbaye au XVe siècle ?

Atelier 4 – l’art gothique

Le début de l’art gothique correspond au moment du renforcement des liens entre l’Église et le pouvoir royal. À l’aide des applications de réalité augmentée et de réalité virtuelle proposées en classe, définissez les caractéristiques de l’art gothique, et ses différences avec l’art roman.

Atelier 5 – la réforme grégorienne

Au XIe siècle de le pape grégoire VII lance un mouvement de réforme qui va durer plusieurs siècles. La société et la place de l’Église s’en trouvent changées.

Nous interdisons expressément aux prêtres, diacres ou sous diacres de vivre avec des concubines ou des épouses. Nous décrétons que les laïcs […] ne puissent disposer en quoi que ce soit des biens ecclésiastiques, mais que [….] le soin de toutes les affaires ecclésiastiques et leur administration soient aux mains de l’évêque. »

Concile de Latran I, 1123

  • Que nous apprend ce texte sur le comportement de certains hommes d’Église ?
  • Quelle est donc la priorité de la réforme ?

Nous décrétons que les laïcs […] ne puissent disposer en quoi que ce soit des biens ecclésiastiques, mais que [….] le soin de toutes les affaires ecclésiastiques et leur administration soient aux mains de l’évêque. »

Concile de Latran I, 1123

Les dîmes des églises,[…]  nous en interdisons l’appropriation par les laïcs. […] Nous enjoignons aussi aux laïcs retenant des églises en leur possession de les restituer aux évêques sous peine d’excommunication.

Concile de Latran II, 1139

  • face aux laïcs, qu’est-ce que l’Église veut récupérer pour elle-seule ?
  • Selon elle, comment la société s’organise-t-elle et qui doit dominer ?

Ces détestables joutes et foires ou les chevaliers ont coutume de se fixer rendez-vous et de s’assembler pour faire montre de leur force et d’une téméraire bravoure, d’où résultent souvent mort d’homme et danger pour les âmes, nous les interdisons absolument.

Concile de Latran II, 1139

  • Pourquoi peut-on dire que l’Église veut régler la vie de tous les hommes ?
  • D’après vous, cette affirmation du pouvoir de l’Église se fait-elle en faveur du pouvoir royal ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *