Saigon, ville coloniale

Le 3e Point de passage et d’ouverture du chapitre3 du thème III, Métropole et colonie, invite à traiter de « Saigon, ville coloniale ». Pour cela, il sera intéressant de se plonger dans un roman d’époque, afin :

  • d’appréhender l’urbanisme de la ville : architecture, identification des fonctions, des quartiers ;
  • de saisir tout l’imaginaire projeté sur ce monde lointain et ceux qui le peuplent, colonisés comme colonisateurs.

Paru en 1905, les Civilisés, de Claude Farrère, a reçu le prix Goncourt la même année. Utilisant son expérience d’officier de marine, notamment menée en extrême orient, C. Farrère dépeint, dans un roman sulfureux, une société coloniale souvent décadente et un Orient fait de stéréotypes et de fantasmes. Ce roman est librement disponible sur la plate-forme du projet Gutenberg et peut donc être lu au format numérique.

Note : pour une lecture sur téléphone ou tablette Android, on conseillera l’application libre Librera Pro du dépôt F-Droid.

La lecture sera effectuée avec deux axes de travail :

  1. Relever les stéréotypes coloniaux de la descriptions des « orientaux » et la manière dont est vue la société coloniale;
  2. Placer sur une carte uMap, les bâtiments et lieux signalés dans le roman. On ajoutera une photographie d’époque et un commentaire.

Les ressources suivantes seront utilisées :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *