2nde 2 – Saigon : espace construit, espace perçu, espace vécu

Pour poursuivre le module commencé voici :

– le rappel des consignes

– les cartes en format numérique

Le travail est à rendre par mail à cette adresse : ridel.histgeo@gmail.com et doit comprendre :

– le fichier google earth (sous la forme classe_nom.kmz)

– un document OpenOffice writer (sous la forme classe_nom_saigon.odt) contenant les réponses aux questions.

Google earth est téléchargeable ici et Open Office .

Rappel des consignes

[attention modification de la question I-2 le 9 octobre]

Introduction

1. Ouvrir Google Earth

2. Se placer au dessus de Saigon (altitude environ 18 km).

3. Prendre connaissance des plans distribués (photocopies ou document OpenOffice distribué).

4. Récupérer les plans en images numériques.

5. Utilisez l’outil ‘repère’ pour situer le lycée (en rouge).

6. Enregistrez votre travail (format .kmz)

I – Saigon, une histoire de l’urbanisme

1. Utilisez l’outil ‘polygone’ pour montrer l’emprise de la citadelle de 1815 en construisant un carré blanc non opaque. Pour faciliter le repérage, utilisez l’outil superposition d’image pour faire apparaître le plan de 1815. Variez l’opacité.

2. Faire de même avec l’extension de la ville en 1893 (polygones jaunes non opaques) puis en 1947 (polygone rouge).

3. Que peut-on dire de la ville à la fin du XIXe siècle ?

4. Que peut-on dire de la ville entre 1893 et 1947 ?

5. Travaillez avec la carte topographique pour montrer l’extension de la ville vers 1968 (en vert). -> ceci sera réalisé en classe ou avec la carte topo scannée plus tard et mise en ligne

6. Quelle conclusion peut-on en tirer ?

II- Saigon, un espace perçu et vécu

1. Placez des repères jaunes pour signaler trois lieux fondamentaux de la ville.

2. Placez des repères bleus pour signaler trois lieux fondamentaux de votre vie dans la ville.

3. Placez un repère rouge pour situer votre domicile.

4. Tracez en rouge (outil ‘trajet’) le trajet que vous effectuez les jours de travail entre le domicile et le lycée.

III – Bilan : mise en évidence de l’hypercentralité et des dynamiques spatiales

1. Construire un fichier global avec le groupe en combinant les fichiers kmz. -> Dans chaque groupe de module, un coordonateur est choisi pour récupérer les fichiers kmz des autres élèves. Les informations sont alors compilées.

2. Que peut-on constater ?

Plans et cartes

Sai Gon en 1815 (la citadelle a été construite dans les années 1790)

Deux plans de 1893 : Sai Gon et Cho Lon

Enfin la ville au sortir de la Seconde Guerre mondiale (plan de 1947)

9 réflexions au sujet de « 2nde 2 – Saigon : espace construit, espace perçu, espace vécu »

    1. la carte de saigon 1947 est tres interessant mais il manque la legende des etablissements administratifs et divers à partie de numero 156. On ne peut pas savoir quel st l’etablissement numero 207..

  1. Il faut enregistrer tous les repères : ponctuels, linéaires et de surface (polygones). En revanche, la superposition d’image n’est qu’un outil pour aider à trouver l’emplacement exact de la citadelle. Une fois le polygone tracé, on retire donc l’image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *