Construire une légende de croquis

Le dernier croquis, sur les espaces économiques dynamiques est l’occasion de s’arrêter sur un point fondamental de cet exercice : comment analyser le sujet et construire une légende ? J’utiliserai ici des exemples concrets réalisés par les uns et les autres pour mettre en avant les points forts à adopter et les faiblesses ou erreurs à éviter.

1. Ce qu’il faut éviter

Il ne faut pas se jeter sur le recherche d’un plan en trois parties, au risque d’oublier rapidement les spécificités du sujet :

L’effet pervers de cette démarche est la construction rapide d’un squelette qu’on cherche ensuite à remplir en vain :

A l’inverse, on peut se sentir à l’aise et combler les vides : mais on peut alors aboutir à un plan « fourre tout », éloigné de toute problématique :

La deuxième étape, celle du choix des figurés est une réflexion sur les formes, mais aussi sur les couleurs. Les esquisser au stylo fait perdre une dimension importante du sesn mais risque aussi d’aboutir à une mauvaise gestion des couleurs :

2. Des exemples à suivre

Ce plan es enrichi de petits shémas qui dessinnent peu à peu ce que sera le résultats final :

Avec ce brouillon se dessine une autre approche de l’analyse, par carte heuristique. C’est encore incomplet et on noera l’erreur de travailelr les figurés au stylo :

ici, on retrouve un début de carte et une esquisse de shéma :

Une belle carte heuristique, très prometteuse dans sa démarche :

Enfin, ce dernier exemple combine l’analyse par carte et un bon travail sur les figurés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *