Croquis et schémas au bac

La note de cadrage parue en octobre 2013 précise la liste des croquis pouvant donner lieu à sujet d’examen :

  • Pôles et flux de la mondialisation
  • Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation.
  • Les espaces maritimes : approche géostratégique.
  • Les dynamiques territoriales des  Etats-Unis.
  • Les dynamiques territoriales du Brésil.
  • Le continent africain : contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation.
  • Mumbai : inégalités et dynamiques territoriales.

On remarque donc que plusieurs sujets ont disparu, ainsi que les schémas, par rapport au programme de la première année de l’épreuve (session 2013).

Des critères d’évaluation sont également proposés :

  • pertinence des informations portées sur le croquis par rapport au sujet posé : sélection, hiérarchisation des informations; validité des localisations et de la nomenclature ;
  • organisation de la légende, pertinence du choix des figurés ;
  • qualité de la réalisation, lisibilité du croquis.

On pose souvent la question du nombre de figurés, mais aucun texte n’y fait référence. Les rencontres avec les inspecteurs ainsi que les harmonisations tendent à définir la limite d’une quinzaine d’informations. Rappelons que le croquis n’est pas une carte, qui a vocation à tout situer, mais bien une démarche de réflexion qui sélectionne des arguments.

Des fonds de cartes sont disponibles ici.

Mes propositions de croquis se trouvent ici. En guise de ressources complémentaires vous trouverez sur ce site des propositions avec un petit parcours pédagogique pour réfléchir sur les figurés.

Notez enfin que l’insertion de schémas simples dans les compositions reste possible voire fortement souhaitable.

 

Une réflexion au sujet de « Croquis et schémas au bac »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *