Hyper-lieux I – Le concept

La deuxième partie du programme de géographie de Terminale porte sur la mondialisation. Nous allons tâcher de mieux comprendre son fonctionnement grâce aux travaux de Michel Lussault.

Michel Lussault est un géographe qui propose une réflexion sur la mondialisation, notamment à travers une approche sociale. Dans un ouvrage paru en 2017, il développe le concept d’hyper-lieux afin d’interroger la spécificité de lieux mondialisés.

Avant d’étudier des exemples d’hyper-lieux, cette première phase du travail doit permettre de prendre connaissance du concept. Réalisez individuellement une carte mentale des informations qu’on peut relever dans les sources ci-dessous et en vous aidant des questions posées :

  • cette vidéo enregistrée à la librairie Mollat :

Questions :

  1. Quelle est la notion de non-lieu développée par Marc Augé en 1992 ? Que nous dit-elle de la mondialisation ?
  2. Pourquoi M. Lussault la critique-t-elle ?
  3. Comment définit-il un hyper-lieu ?
  4. Quels sont les cinq critères précis qu’il définit ?
  5. Précisez quelles sont les échelles concernées, les acteurs…?

Une fois cette phase réalisée, on peut passer à la phase II consacrée aux études d’exemples. Mais avant, et juste pour le plaisir, un extrait d’Hyper-lieux lu par François Bon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *