Le Morocco Mall [Hyper-lieux – Casablanca]

Historique et situation du Morocco Mall

Source

>Réalisé par le Groupe AKSAL et le Groupe Al-Jedaie pour un montant total de 2 milliards de dirhams, le Morocco Mall a été achevé le 5 décembre 2011. Il s’étend sur une superficie de 10 hectares et comporte 3 niveaux avec plus de 600 marques et 350 espaces de vente. Il se situe sur la commune d’Aïn Diab au sud-ouest de Casablanca. On estime à 17 millions le nombre de visiteurs qui chaque année se rendent dans ce mall.

See full screen

Ce succès s’explique aussi par sa localisation sur la corniche de Casablanca et une offre variée avec des événements culturels, fashion, musicaux et sportifs ainsi que des animations nocturnes. C’est le plus grand centre commercial d’Afrique.

En quoi le Morocco Mall peut-il être considéré comme un hyper-lieu ?

Selon le géographe Michel Lussault, un hyper-lieu se caractérise par certains critères :

  • L’intensité d’un espace dense et divers : « Le premier, c’est le regroupement d’activités et surtout l’intensité de ce regroupement. »

  • L’hyper-spatialité : « Les hyper-lieux sont des lieux où les individus assemblés et les choses assemblées sont toujours susceptibles d’être connectés à d’autres via les réseaux mobilitaires et télécommunicationnels

  • L’hyper-scalarité : « Ces lieux jouent sur toutes les échelles en même temps » (du local au global)

  • Un espace d’expériences partagées
  • Un lieu d’affinités

L’intensité d’un espace dense et divers

Le Morocco Mall est un espace très dense qui offre une grande variété d’activités. Il s’agit du plus grand centre commercial d’Afrique avec une superficie de 200.000 m² dont 70.000 m² de surfaces commerciales. Selon le communiqué de presse de la direction : « il a reçu en 2016 près de 18 millions de personnes […] ce sont 120 mille personnes qui visitent ce haut lieu du shopping et du divertissement par jour, notamment pendant les fêtes, les vacances solaires, les soldes et les sports extrêmes. »

Le shopping est bien sûr la première activité de ce centre commercial puisqu’il représente 60% des activités du Morocco Mall. Il regroupe 300 enseignes dont des marques mondialisées telles que H&M, Zara, Tati mais aussi des marques de luxe comme Gucci, Dior, Armani, Louis Vuitton…A cela s’ajoutent des lieux de restauration, de loisirs (des manèges pour enfants, un cinéma Imax 3D, une patinoire…), la Fnac.

L’hyper-spatialité

Le Morocco Mall est un lieu hyper connecté de part ses nombreuses enseignes offrant une connexion internet gratuite. La plupart des visiteurs possèdent eux-mêmes une connexion internet 3 ou 4 G. Ce centre commercial est aussi présent sur les réseaux sociaux facebook

Instagram, twitter, youtube. Il est par ailleurs doté d’un site internet avec un plan interactif et un plan d’accès.

L’hyper-scalarité

Source

Le Morocco Mall est un centre commercial avec des magasins qui permettent d’affirmer la vocation de ce centre commercial entre le « local et le global ». En effet, un véritable « souk » a été reconstitué au 3ème étage. Il rassemble 48 artisans qui mettent à l’honneur la diversité du patrimoine culturel du pays et l’artisanat local marocain.

On y trouve également comme indiqué précédemment des enseignes mondialisées telles que Mac Donald’s, Burger King , H&M…

Un espace d’expériences partagées

Les visiteurs viennent au Morocco Mall afin de consommer des biens ou des services, se restaurer, faire les magasins ou même partager leurs expériences du shopping via les réseaux sociaux. Une des activités favorites des consommateurs consiste ainsi à réaliser des selfies devant une des principales attractions du Mall à savoir l’aquarium.

Des lieux d’affinités

On a vu que les visiteurs viennent au Morocco Mall dans un même but, celui de consommer et pratiquer des activités ludiques : manger, faire du shopping, se divertir etc… C’est donc un lieu d’affinités pour des couples, des familles, des amis qui se rejoignent au Mall afin de simplement se divertir et partager un moment de convivialité. Le Morocco Mall est devenu progressivement un vrai lieu de sociabilité de la métropole casablancaise à l’instar des autres malls comme le souligne cet article sur le site de Géoconfluences :

« Récents dans les métropoles africaines, ils constituent pour les citadins africains un symbole de l’accession à la société de consommation et incarnent leur désir de participer à la vie du monde. Ceux-ci, loin d’en être à la marge comme on le lit trop souvent, sont en réalité des consommateurs avides de nouveautés, très au courant des modes internationales. C’est pourquoi, partout en Afrique, ces lieux, que l’on peut qualifier de « génériques », dans la mesure où ils sont identiques de par le monde, où que l’on se trouve, sont en fait pleinement intégrés à la vie quotidienne des habitants. (…) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *