La traite négrière (4e – H1)

Ce billet concerne la partie en français du cours de Section Internationale.

 

Plus de trois siècles de traite

Sélection_295L’étude d’un phénomène historique doit utiliser les sources.

La quantité de données amassées permet un traitement statistique qui nous donen une meilleur compréhension du phénomène. Allez dans le menu “Search the Voyages Database ” puis faites apparaître la Timeline. Une variable s’affiche par défaut mais peut-être modifiée :

  • quand la traite a-t-elle commencée, quand s’est-elle terminée ?
  • combien de temps la traite a-t-elle durée ?
  • à quel moment a-t-elle été la plus intense ?
  • essayez d’autres variables pour faire apparaître des informations intéressantes.

Allez dans l’onglet Animation.

  • Que représente cette animation ?
  • Comment a-t-elle été construite ?
  • Quelle est la route principale au début de la traite ?

Qu’observe-t-on à la fin du XVIe siècle ? et à la fin du XVIIe ?

Cliquez sur un bateau pour avoir des détails.

  • Quelle remarque peut-on faire ?

 

Une économie de l’esclavage

Dans la catégorie Ressources / Images, sélectionnez quelques documents pour présenter la manière dont le voyage s’effectuait. Vous pouvez aussi consulter les documents 2 et 4 p 36-37 (LeLivreScolaire 2011).

  • comment peut-on comprendre que beaucoup d’esclaves mouraient sur le trajet ?

Un autre site, slaveryimages.com, propose des documents iconographiques intéressants.

  • comment les esclaves étaient-ils vendus ?
  • à quelles tâches étaient-ils affectés ?

Les richesses de nos colonies sont aujourd’hui le principal objet de notre commerce et le commerce de Guinée en est tellement la base que, si les négociants français abandonnaient cette branche du commerce, nos colonies seraient nécessairement approvisionnées, par les étrangers, de Noirs, et, par une suite infaillible, de toutes les denrées de l’Europe qui s’y consomment, en sorte que, non seulement l’État serait privé de l’avantage des exportations, mais aussi des denrées des colonies nécessaires à sa propre consommation ; en un mot, l’abandon du commerce de Guinée entraînerait infailliblement la perte du commerce des colonies ; de là, le fait que nous n’avons point de branches de commerce aussi précieux en l’État que le commerce de Guinée et qu’on ne saurait trop le protéger.”

Extrait d’un mémoire, rédigé au milieu du XVIIIe siècle à Nantes

  • comment l’esclavage est-il justifié ?

 

 

 

La croissance démographique et ses effets (5e – G1)

Ce billet concerne la partie en français du cours de Section Internationale.

La croissance démographique au Burkina Faso

Quelle croissance ?

Pour aborder la croissance de la population au Burkina Faso, nous allons utiliser l’outil proposé par le site de l’Université de Sherbrooke.

Rendez vous sur cette page et :

  • faites apparaître l’évolution de la population au Burkina Faso.
  • décrivez cette courbe en utilisant des coefficients multiplicateurs pour comparer certaines années.

Pour mieux comprendre l’évolution de la population, il faut

  • afficher le rythme de croissance
  • que constate-t-on ?

Affichez la courbe d’un autre pays (France, Vietnam, Russie, Chine? États-Unis…) pour comparer les rythmes de croissance.

  • peut-on dire que le Burkina Faso a une situation particulière ?

Tâchons de comprendre les causes du ralentissement observé

  • affichez une 2e donnée : la fécondité (pensez à cocher “Deux échelles verticales différentes” en bas à gauche du graphique)
  • que signifie cet indicateur ?
  • Quelle est l’évolution observée ?

Répondre aux besoins

Étude des documents :

  • quels sont les besoins d’une population en forte croissance ?
  • qui agit pour proposer des solutions ?

Le village de Bissighin a accueilli la cérémonie officielle du lancement des travaux d’amélioration urbaine dans le cadre du Programme participatif d’amélioration des bidonvilles. Selon le ministre des infrastructures, du désenclavement et des transports, Daouda Traoré, représentant le premier ministre, pour cette première phase, « le financement de 600 millions de francs CFA [900.000 €] sera destiné à la construction d’ouvrages d’assainissement, de voirie, la construction de centre communautaire et surtout la mise en œuvre directe de projets communautaires ».
Le village de Bissighin, au terme de ce projet, aura une amélioration du drainage des eaux pluviales. Enfin, le programme va construire le siège du Comité du quartier de Bissighin et un centre d’études avec connexion internet pour les élèves et étudiants de la localité. L’électrification de la maternité est aussi prise en compte par ce programme. Ces réalisations vont contribuer à améliorer considérablement la vie des habitants de Bissighin.

C’est avec ces populations que les besoins ont été identifiés. Ce sont les populations bénéficiaires qui ont relevé la nécessité d’électrifier la maternité et le centre de santé, la nécessité d’avoir un siège pour le comité du quartier et la réalisation des caniveaux.
Le Programme participatif d’amélioration des bidonvilles est une initiative de l’Onu-habitat dont le but est de mobiliser des ressources et des partenaires pour une contribution commune à la réduction de la pauvreté urbaine. Elle est soutenue par des partenaires comme la Commission de l’Union européenne, le Secrétaire de l’Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP).

D’après Judicaël Gaël LOMPO, Lefaso.net

 

Quelle situation mondiale ?

Sélection_294Pour mettre en perspective le cas du Burkina Faso, nous allons observer la situation mondiale. De manière à bénéficier de cartes les plus adaptées à nos besoins, il faut utiliser un Système d’Information Géographique (SIG), qui est un outil qui permet de combiner des cartes et des données. Sur le SIG en ligne GeoClip WorldAtlas, faites afficher la carte du “Taux de variation quinquennal de la population (%)” en cliquant sur “Ajouter un autre indicateur” :

  • décrivez la situation mondiale de la croissance de la population entre 2005 et 2010.

Cliquez ensuite sur les “Options” de la légende des couleurs. Dans l’onglet “Distribution”, faites varier la distribution des couleur.

  • comment le changement de l’échelle des valeurs modifie-t-il notre perception de la situation mondiale ?

 

 

L’Empire carolingien (5e – H1)

Charlemagne

Objectif : rédiger un récit de la vie de Charlemagne. Il faut procéder en deux étapes :

  1. Classez les informations des documents dans un tableau avec les thèmes suivants : vie, politique, religion, culture
  2. Rédigez un paragraphe en ordonnant les informations

Aix la Chapelle

Objectif : rédiger une description du palais de Charlemagne à Aix la Chapelle. Utilisez les documents et commencez par compléter le schéma fourni.

 

L’héritage de l’empire

Les rapports entre l’orient et l’occident

Sélection_291Quel animal étonnant peut on voir sur cette majuscule historiée produite par le scriptorium de Saint Denis au IXe siècle ?

 

 

 

Cartes de rôles pour travaux de groupe (inspirées de @remi_masse)

Les cartes qui sont proposées ici sont inspirées d’un billet de Rémi Massé. L’idée de donner des rôles spécifiques aux élèves lors de travaux de groupe m’a paru intéressante, et plusieurs essais en 2015-2016 ont été concluants. Toutefois, par rapport au travail original, j’ai souhaité proposer des cartes plus légères à l’usage.

Comme pour Seigneurie, j’ai utilisé Magic Set Editor.

Les métropoles et leurs habitants (6e – G1)

Ce billet concerne la deuxième partie du cours, consacrée à Ho Chi Minh Ville.

Introduction

1. Une ville en croissance

Questions

  1. Que se passe-t-il de 1950 à aujourd’hui ? (doc 1 et 2)
  2. Comment le document 3 permet-il de comprendre ce qui ce passe ?
  3. Quelles sont les prévisions pour l’avenir ?

Quels habitants ?

Questions

  1. Présenter les documents ?
  2. Qu’est-ce que l’exode rural ?
  3. Quelle est sa cause ?
  4. Quelles informations le 2e document nous apporte-t-il ?

Fonctions et espaces de la ville

Compléter ce schéma avec le diaporama ci-dessous.

3. Les défis d’une métropole en croissance

Regroupez vous en cinq groupes d’experts pour étudier les fiches de ce document. Préparez un petit texte de résumé à présenter à vos camarades en insistant sur :

  • les aménagements proposés
  • les problèmes qu’ils veulent résoudre

Les débuts de l’humanité (6e – H1)

1. Les hommes, une grande famille

Les hommes font partie d’une grande famille qui a évolué à partir d’un ancêtre commun avec les singes il y a peut être 8 millions d’année. Cette évolution n’a pas été linéaire mais plutôt en “buisson” et il ne reste aujourd’hui plus que des Homo Sapiens :

En observent les documents pouvez vous dire :

  • quelle âge a Lucy ?
  • ce qui différencie un Neandertal d’un Homo Sapiens ?
  • quand les Homo Sapiens sont apparus ?

Pour aller plus loin

On estime que les humains actuels d’origine européenne ou asiatique ont hérité en moyenne de 1 à 3 % du génome de leur cousin, dont l’espèce s’est éteinte il y a environ 30 000 ans. Les Homo sapiens d’ascendance africaine n’ont, eux, que peu ou pas d’ADN de Néandertal parce qu’il n’y a pas eu de croisement entre ce dernier, qui vivait en Eurasie, et leurs ancêtres.

L’héritage peut sembler mince ramené à l’échelle individuelle mais, selon une étude publiée mercredi 29 janvier dans la revue américaine Science, si l’on met bout à bout tous les morceaux d’ADN néandertalien éparpillés dans les individus d’origine européenne ou asiatique, ce serait au total 20 % du génome de Néandertal qui subsisterait globalement dans les populations modernes.

Le Monde, 30 janvier 2014 (Source)

  • Quelle science permet aujourd’hui de faire d’importantes découvertes ?
  • Quelle est l’idée principale de cet article ?

2. L’archéologie de la préhistoire

Quelles sont les méthodes de travail des archéologues ?

Après avoir observé les documents, rédigez quelques lignes pour résumer la vie des hommes qui ont occupé le site d’Etiolles il y a 13 000 ans.

3. Les migrations des chasseurs cueilleurs

Voici une reconstitution des migrations possibles d’Homo Sapiens à partir de l’ADN.

Reconstitution des migrations à partir de l'ADN mitochondrial (CC Chronus)
Reconstitution des migrations à partir de l’ADN mitochondrial (CC Chronus)

A partir de quand Homo Sapiens migre-t-il ?

Quelles sont les grandes étapes (origine et destinations) ?

Quand et comment homo sapiens arrive-t-il en Amérique ?

Pour une version simplifiée, on peut aussi consulter la carte publiée par LeLivreScolaire.

Pour aller plus loin : lecture silencieuse des extraits d’un article du site hominides.com (source).

Il faut veiller, quand on parle de sortie d’Afrique aux temps paléolithiques (ou Out of Africa), à évacuer l’image d’un homme marchant seul, une sorte d’aventurier à la recherche de nouveaux territoires. Pour qu’une migration soit féconde il faut un petit groupe d’hommes et de femmes. Ils ne sont pas forcément dans une logique de découverte, mais ils déplacent leurs campements au fur et à mesure de leurs besoins. […] La dispersion de l’humanité sur les autres continents ne s’est pas faite de manière prédéterminée. Des hominidés, par petits groupes de plusieurs individus, ont suivi des « voies », sans savoir où elles les menaient. De la même manière, il est certain que des groupes ont ensuite suivi le chemin inverse et sont retournés vers le sud… en Afrique !

Les trois théories :

–  Out of Africa (ou monocentriste) il existe un seul berceau pour les hommes modernes : l’Afrique. L’espèce Homo sapiens sort d’Afrique et remplace les autres espèces déjà présentes comme Néandertal.

–  en Candélabre (ou pluricentriste) les Homo erectus partis d’Afrique il y a 2 millions d’années ont évolué de manière identique dans des régions différentes. Toutes ces populations ont donné naissance à la même espèce (Homo sapiens) à plusieurs endroits du Vieux Continent.

–  l’évolution réticulée (ou intermédiaire). C’est un peu une combinaison des deux théories précédentes : toutes les populations sorties d’Afrique se sont hybridées avec les hominidés déjà présents sur le Vieux Continent.

4. Une histoire des hommes : art et spiritualité

Pour aller plus loin, il faut explorer le site du Ministère de la Culture qui permet une visite de la grotte de Lascaux. Pour travailler les compétences de “S’informer dans le monde numérique”, travaillez à deux pour répondre aux questions suivantes :

  1. Comment les artistes faisaient-ils pour s’éclairer ?
  2. Où se trouve la figure de la grande vache noire ?
  3. Quelle est sa longueur ?
  4. Choisissez une autre figure, décrivez là et expliquez pourquoi elle vous semble intéressante.
  5. Quelle peut être le rôle de ces peintures selon Norbert Ajoulas ?

 

 

Ludification en 5e : Seigneurie, le jeu de carte [v 0.1.1] #j2s

PaysansPour clore l’année je termine les corrections apportées à un projet naissant testé par les 5e SI de l’année 2015-2016. Il s’agit d’un jeu de carte destiné à fixer les connaissances essentielles autour de la leçon sur la seigneurie. C’est un premier essai dans le domaine du jeu qui me semble être très prometteur.

À partir de cette base, il possible d’envisager des “extensions”, créées par une classe ultérieure, par exemple pour ajouter des cartes de lieux/personnages/objets précis, pouvant faire tout d’abord faire l’objet d’un exposé.

Les retours et critiques sont évidemment les bienvenus !

Merci aux 5e pour leurs tests et leurs propositions d’amélioration des règles : Ngoc Anh, Phuong Vi, Vanessa, Ha Minh, Alexandra, Naïva, Maria, Niko-Linh, Anh Dong, Quoc Thanh, Andréa, Ophéline, Sao Mai et Philip.

Télécharger :

Les cartes ont été réalisées avec Magic Set Editor (qui tourne asez bien avec Wine sous Ubuntu).

Transport et communication à l’époque coloniale

Ces capsules audio et vidéo viennent conclurent le projet SaigonCasa. Elles ont été produites par les élèves afin de donner une dimension temporelle au travail cartographique réalisé.

Othmane et Sérine nous montrent les évolutions du port de Casablanca, en lien avec les événements politiques

Céline, Tina et Caroline évoquent l’évolution du Port de Sai Gon


Tu My, Toan et Joël nous racontent les voyages

Voyages qui, nous disent Céline et Mathilde, ne sont pas sans aléas

Continue la lecture

Le Havre QGIS

Ce devoir est une tâche complexe qui clôture le projet SaigonCasa. Vous devrez répondre à une problématique en mettant en œuvre les capacités et compétences utilisées et travaillées durant ce projet.

Les compétences attendues, et qui seront évaluées, sont les suivantes :

    • utiliser des SIG pour identifier les éléments d’un espace
    • réaliser un schéma ou un croquis légendé

argumenter en géographie en mobilisant des connaissances

En complément, l’usage de Twitter sera valorisé pour : donner des idées, échanger des arguments, poser des questions ou y répondre. On utilisera le hastag de classe habituel

Problématique : la municipalité du Havre ouvre un concours public pour créer un écoquartier relié à l’espace national et à la mondialisation. Pour participer à ce concours, votre agence d’urbanisme vous charge de proposer un projet avec sa localisation précise dans la ville.

Pour construire le projet, vous réaliserez les étapes ci-dessous.

I. Construire une représentation avec QGIS

Cette partie du devoir est réalisée en binôme.

1. L’inscription dans le temps

Placez les limites de la ville aujourd’hui et aux XVIIe et XIXe siècle à partir des plans suivants :


Attention : le premier plan est un peu délicat à placer. Il prendre la citadelle comme repère, car son tracé au sol reste visible, et ne pas s’inquiéter si le tracé du littoral ne correspond pas.

2. Repérer des lieux intéressants

Vous placerez également :

  • Les infrastructure portuaires
  • La gare ferroviaire
  • Des espaces de loisir : port de plaisance, plage
  • L’aéroport
  • Les zones d’habitat verticalisé

3. Le lien ferroviaire avec la France

Utilisez les données OpenData de la SNCF  pour télécharger le fichier des gares en France (choisissez le format le plus adapté). Incluez le dans QGIS

4. L’activité maritime

Sur le site de suivi des bateaux, et en étant connecté à votre compte, choisissez un navire dans le port ou à proximité. Allez dans son historique pour relever les dernières positions et placez les dans ce fichier CSV ; intégrez le relevé dans QGIS

II. Construire une représentation cartographique

Cette partie du devoir est individuelle.

À partir du travail réalisé avec QGIS, construisez sur feuille une représentation graphique de cet espace sous forme de schéma ou sous forme de croquis. La légende devra être organisé et donnera du sens aux dynamiques spatiales.

III. Répondre à la problématique

Sur votre production, indiquez l’endroit proposé pour placer l’écoquartier. Justifiez votre choix avec un paragraphe argumenté.

 

Effets de verticalisation sur la route mandarine

Ces quelques images ont été prisés sur les débuts de la Route mandarine, la grande voie qui reliait Saigon à Hanoi et qu’a narrée Dorgelès, ou plus modestement pour mon quotidien le centre ville de Ho Chi Minh Ville au Lycée français. C’est en effet dans cette direction que se trouve l’un des grands axes de développement de la ville, ainsi que nous l’avons mis en valeur avec les 2nde C. La route mandarine, ou plutôt la Xa lộ Hà Nội aujourd’hui se déroule comme un ruban en perpétuelle mutation, semant sur son chemin d’innombrable chantiers qui verticalisent peu à peu le paysage et le mode de vie. C’est aussi sur cet axe qu’est construit la première ligne de métro, qui sera souterraine en centre ville puis aérienne jusqu’à sa destination finale, et dont l’ouverture est prévue pour 2020. Et chaque jour on suit la lent avancement des énormes grues arachnéennes jaunes qui tissent leur toile linéaire.

Casablanca : de l’espace vécu à l’espace monde avec QGIS [2nde – projet SaigonCasa]

Ce billet sera mis à jour en fonction de l’avancée des travaux avec les élèves.

En parallèle de ce qui a été fait à Hô Chi Minh Ville, les élèves de Casablanca, sous la direction de Mathieu Merlet, ont travaillé sur les mobilités à différentes échelles et sur les strates historiques

Dimension historique

Casablanca est une ville dont le site est occupé depuis le XIIe siècle mais sa configuration actuelle date du XXe siècle en liaison avec l’explosion démographique qu’a connue la ville depuis les années 1910.

Avec l’usage de la superposition dans GoogleEarth, on obtient des fichiers kml envoyés dans QGIS :

Les mobilités

OursinL’oursin réalisé pour représenter les mobilités des élèves, montre des mouvements convergeant vers le centre historique, juste à la bordure du Casablanca de 1908. En effet, les travaux du lycée actuel débutent en 1959, boulevard Ziraoui dans le quartier Bourgogne, à l’emplacement de l’ancien camp militaire Turpin, et il sera inauguré en 1963. En 1965, le lycée annexe l’ancien camp militaire voisin, Beaulieu, alors déjà doté de quelques installations sportives. Une partie de l’échantillon retenu vit d’ailleurs dans l’aire de la ville de 1942. Il y a donc, tout comme à Hô Chi Minh Ville, une permanence des dynamiques spatiales et de la centralité à travers les siècles.

Toutefois, l’oursin réalisé à Hô Chi Minh Ville montre un mouvement opposé, puisque les élèves quittent le centre vers la périphérie depuis l’ouverture du nouvel établissement en 2010.

Varier les échelles pour comprendre les dynamiques spatiales

Le suivi des bateaux réalisés en binôme par les élèves de Casablanca et Hô Chi Minh Ville permet d’inscrire la ville dans les flux mondiaux. En ajoutant les réseaux aériens, on obtient l’image d’une ville inscrite dans les flux de la mondialisation.

La représentation spatiale

Le travail réalisé avec QGIS sert de base pour réfléchir sur la manière de représenter l’espace en structurant l’information. Cela permet d’aboutir à une production qui rend compte des dynamiques spatiales. La charte graphique est la même que celle de la production qui concerne Ho Chi Minh Ville, de manière à renforcer la cohérence du projet SaigonCasa.

 

La question des ressources alimentaires : le cas du Burkina Faso [5e – Géographie]

Introduction

Notre étude va porter sur le Burkina Faso. Commencez par présenter rapidement ce pays en un paragraphe. Pour ce type de question, on repérera :

  • la situation géographique
  • le contexte bio-climatique
  • la superficie
  • les démographie : nombre d’habitants, densité, croissance démographique..
  • autres indicateurs vus dans les leçons précédents.

Quels sites web déjà utilisés allez vous exploiter ?

Les ressources

  1. D’après le tableau des productions et les tableaux des importations et exportations de la FAO, déterminez quelles sont les principales productions du Burkina Faso.

 

2. Quelle est la place de l’agriculture dans l’économie ? Quelles cultures sont mises en valeur et pourquoi ? Comment le travail est-il effectué ?

L’insécurité alimentaire

Document 1 – une situation toujours précaire

Le Burkina Faso est exposé régulièrement à des catastrophes naturelles, comme les invasions acridiennes (2003-2004), les inondations très violentes notamment dans le nord du pays, les sécheresses qui induisent une insécurité alimentaire chronique, ou dernièrement la présence de grippe aviaire sur le territoire. En 2004 et 2007, de graves sécheresses ont causé une baisse significative de la production agricole (-16 %) accentuant l’insécurité alimentaire des populations rurales et entraînant un ralentissement de la croissance de la valeur ajoutée du secteur agricole (DGPSA, 2008). En 2009, les inondations ont fait plus de 173 226 sinistrés dans le secteur rural et à Ouagadougou.

Suivi des politiques agricoles et alimentaires en Afrique, Revue des politiques agricoles et alimentaires au Burkina Faso, Rapport pays, FAO 2013

Continue la lecture

Ho Chi Minh-Ville : de l’espace vécu à l’espace monde avec QGIS [2nde – projet SaigonCasa]

Ce billet a été mis à jour au fur et à mesure de la progression du travail des élèves.

Après une première expérience menée en 2009 (avant le déménagement de l’établissement), je reprends cette année le thème de l’espace perçu comme base d’un croquis à construire dans le cadre du chapitre Aménager la ville de la classe de seconde. Cette fois, les élèves travaillent avec le logiciel libre QGIS pris en main dans le cadre du projet Saigon-Casa. De son côté, Mathieu Merlet s’occupe du croquis de Casablanca.

Positionner

La première étape a consisté à placer des repères dans Google Earth et à les transférer dans QGIS. Cette étape réalisée, on propose de travailler sur une description (pas encore une analyse) du résultat obtenu. Enfin, via l’application Oruxmaps qui permet l’export d’un kml en gpx, on réalise un “oursin” des déplacements domiciles – lycée pour visualiser différemment les résultats (avec le plugin RT QSpider dans QGIS).

 

Dimension historique

Il s’agit maintenant d’inscrire les dynamiques spatiales dans une perspective historique. Pour cela, on revient à Google Earth pour positionner des cartes à trois étapes de l’évolution de la ville : 1795, 1947 et 1968. Les étapes sont les suivantes :

Sélection_137

  • utilisation de la fonction de superposition d’image ; on oriente et on adapte l’échelle en utilisant la transparence
  • on trace le polygone correspondant
  • on exporte le polygone en fichier kml
  • on insère ce kml en couche vectoriel dans QGIS

 

Les cartes à utiliser :

MàJ – 22 avril 2016 :

On ajoutes les limites de la ville à trois époques

Répartis en groupes les élèves ont travaillé sur l’une des cartes. Puis, les fichiers kml ont été mutualisés afin que chacun puisse construire la carte de synthèse. Le résultat confirme celui observé en 2009 : un grand nombre de lieux jugés par les élèves importants pour la ville, ainsi qu’une bonne partie des lieux de leur vécu personnel se concentrent dans l’enceinte de la forteresse construite à la fin du XVIIIe siècle par les alliés français de l’empereur Nguyễn Phúc Ánh (Gia Long). On peut donc confirmer l’idée de la permanence d’un centre polarisant sur le long terme.

On ajoute ensuite les limites de la ville aux trois époques.

MàJ – 9 mai 2016 :

La ville aujourd’hui

Sélection_188Dans l’étape suivante, les élèves ont été répartis par groupe de 2 ou trois pour rechercher les éléments suivant et préparer des kml avec Google Earth : axes de communication, voies ferroviaires, métro, projet d’aéroport, limites de la ville aujourd’hui, quartiers résidentiels fortement verticalisés construits et en construction, infrastructures portuaires et parcs industriels.

Les fichiers kml sont déposés dans l’ENT afin que chacun puisse les récupérer et agréger l’information avec QGIS. On obtient donc une vision globale des éléments qui dessinent les dynamiques spatiales. On utilise l’outil “Créer des groupes” pour organiser les couches.

Varier les échelles pour comprendre les dynamiques spatiales

Il convient à présent de donner du sens à cet amas d’information, puisque c’est finalement le rôle de la Géographie. Pour cela, il faut varier les échelles et repartir du premier constat qui avait fait avec le travail sur l’espace perçu/vécu.

Une inscription dans l’espace monde

Sélection_192On peut continuer la transformation d’échelle en ajoutant trois éléments dans QGIS :

C’est ici le rôle de Vũng Tàu et de l’espace qui se déploie jusqu’à l’embouchure du fleuve Đồng Nai qui apparaît clairement comme l’interface reliant la ville au monde, que ce soit pour les marchandises ou les flux d’information.

À l’échelle mondiale, Hô Chi Minh-Ville se retrouve connecté par tous ces flux au monde entier. On remarquera bien sûr la concordance entre les câbles sou-marins et les trajets des bateaux :

Sélection_229

MàJ – 13 mai 2016 :

Représenter l’espace

En dernière phase de ce travail, les élèves ont réalisé un croquis, en initiation à l’exercice du baccalauréat. Un regard critique a été porté par l’ensemble de la classe sur les productions :

En guise de conclusion, on peut proposer ce croquis et un essai de schématisation réalisés avec Inkscape. Au delà du croquis, savoir réaliser rapidement un schéma efficace permet de travailler les connaissances et, reproduit dans un devoir comme une composition, il valorise grandement le travail !