L’Europe et la Révolution industrielle

Ce billet correspond à la partie du cours traitée en français pour la classe de Section Internationale.

I. La géographie de l’industrialisation

1. L’industrialisation de l’Europe et du monde

  1. Comment décrire la géographie industrielle de l’Europe (doc 1) ?
  2. Quelles sont les facteurs de localisation (doc 1) ?
  3. Quelle est la situation mondiale (docs 2 et 3) ?
  4. Comment la hiérarchie des puissances évolue-t-elle (doc 3) ?
  • Traitez l’ensemble des documents pour expliquer la puissance industrielle des États-Unis

Complément

Au Japon, après la visite de l’américain Perry dans les années 18550, l’empereur Mutsuhito reprend le pouvoir et ouvre l’ère Meiji à partir de 1868. S’inspirant des grandes nations industrielles, le Japon développe une industrie moderne, accompagnée d’un système bancaire et d’une armée dotée des dernières technologies. C’est aussi une révolution de la société : les samourai s’embourgeoises et deviennent des patrons de grands groupes industriels.

Aujourd’hui, les anciens sites industriels font partie du patrimoine mondial. Cette période sert de trame de fond au film Le dernier samourai.

 

 

 

2. Industrialisation et place des villes

Voir le dossier du manuel aux pages 112 et 113.

 

3. L’aventure de l’émigration

  1. Qui sont les migrants et où vont-ils (n’oubliez pas de travailler les chiffres) (doc 1) ?
  2. Que peut-on dire des migrants et que peut-on deviner de leurs motivations pour migrer (docs 2 et 3) ?
  3. Comment vivent-ils (docs 4 et 5) ?

 

II. Un nouveau monde ouvrier

Voir le dossier du manuel aux pages 116 et 117.

Le travail des enfants

Doc 4 – Un témoignage

« Je travaille au fond de la mine depuis trois ans pour le compte de mon père. Il me faut descendre à la fosse à trois heures du matin et je remonte à une ou deux heures de l’après-midi. Je me couche à six heures du soir pour être capable de recommencer le lendemain. A l’endroit de la fosse où je travaille, le gisement est en pente raide. Avec mon fardeau, j’ai quatre pentes ou échelles à remonter, avant d’arriver à la galerie principale de la mine. Mon travail c’est de remplir quatre à cinq wagonnets de deux cents kilos chacun. J’ai vingt voyages à faire pour remplir les cinq wagonnets. Quand je n’y arrive pas, je reçois une raclée, je suis bien contente quand le travail est fini, parce que ça m’éreinte complètement. »

Louis-René Villermé, Tableau de l’état physique et moral des ouvriers

employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie, Paris, 1840

  1. Vers quel âges les enfants travaillent-ils (docs 2-4) ?
  2. Quels sont leurs emplois (docs 1, 2 et 3) ?
  3. Comment la législation évolue-t-elle (doc 3) ?

On pourra consulter, pour le monde américain, les photographies de Lewis Hine, prises entre 1908 et 1904.

III. L’affirmation des nationalités

Voir le dossier du manuel aux pages 164 et 165.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *