Les espaces productifs et leurs évolutions [3e G1.2]

Avertissement : Ce billet correspond à la partie traitée en français pour la Section Internationale. Il ne s’agit pas d’un cours complet mais de compléments.

Pour le Brevet

Je sais faire

  • me repérer dans l’espace
  • rédiger un texte pour expliquer
  • produire/compléter une réalisation cartographique

Je sais me repérer dans l’espace

  • des exemples d’espaces productifs insérés dans la mondialisation
  • des repères physiques du territoire
  • des points d’entrée du territoire comme des ports et des aéroports, des interfaces frontalières, des façades maritimes

Je connais le vocabulaire de la leçon

  • espace productif
  • zone industrialo-portuaire
  • services

Je sais expliquer en maîtrisant le vocabulaire

  • les transformations d’un espace productif
  • l’inscription dans la mondialisation d’un espace productif

 

I. Un espace productif agricole : le Contat Venaissin

Rendez-vous aux pages et 284 et 285 du manuel

II. Une zone industrialo-portuaire : Marseille

1. Un projet de grande ampleur

En utilisant le site RemonterLeTemps de l’IGN, étudiez les transformations du paysage de l’étang de Berre près de Marseille en signalant :

  • les nouvelles infrastructures
  • leur localisation
  • leurs fonctions

Revenons au début des années 1970 :

  1. Quel est la nature de l’aménagement ?
  2. Quelles sont les activités installées ?
  3. Quels moyens de transport sont-ils prévus ?
  4. En quoi ce projet dépasse-t-il les frontières de la France?
  5. Qu’appelle-t-on « le grand delta » ?
  6. Quelles sont les conséquences sur les hommes et l’environnement ?

2. Le tournant des années 1970

Relevez les informations fournies par chacun des documents et expliquez en quelques lignes ce qui se passe dans les années 1970. Précisez les conséquences que cela peut avoir sur le projet de Fos-sur-Mer.

3. L’évolution d’un espace productif

Exercice de type 2 pour répondre au sujet : « Rédigez un texte structuré d’une vingtaine de lignes montrant que la mondialisation transforme les espaces productifs industriels » (Pondichery – juin 2017).

Pour cela, étudiez les documents ci-dessous en mettant en valeur :

  • les acteurs spatiaux (qui agit et comment)
  • quelles fonctions de commandement
  • l’ouverture et la connexion au monde

 

 

L’activité 2016 du port de Marseille Fos conforte sa stratégie de diversification des trafics maritimes.
Le conteneur poursuit sa course positive avec une hausse de +3% (+4,1% à Fos), une progression supérieure pour la 2ème année consécutive à la moyenne des ports européens et français.
En matière de fret roulier, les voitures neuves profitent de la bonne santé du marché automobile français et progressent de +5%.
Marseille Fos entrevoit également des perspectives encourageantes pour la manutention des colis lourds grâce au déchargement de cargaisons exceptionnelles destinées au site d’ITER à Cadarache, une activité qui ira crescendo jusqu’en 2025.
Enfin, les activités passagers et réparation navale gagnent en 2016 le pari de la diversification des bassins de Marseille. Aux côtés des croisières qui n’ont plus à démontrer leur poids économique et leur succès (+9% en 2016), les lignes régulières vers l’international connaissent un regain (+ 12 % ) tandis que la destination Corse entame le rattrapage de son retard grâce à la stabilisation de la desserte.
La réparation navale améliore encore son activité  en 2016, après une très bonne année 2015. Les jours d’occupation des formes progressent au global de 4% et la réparation à flot bondit de 21% avec 131 navires traités sur l’exercice.
Au total, près de 300 000 m² d’entrepôts, de locaux ou de terre-pleins ont été développés en 2016. Interxion a choisi de baser son futur data center dans des locaux portuaires devenus obsolètes pour les activités maritimes. Ce projet offre au port une impulsion nouvelle, celle de se positionner en tant que Smart port, s’appuyant sur ses atouts logistiques et énergétiques pour devenir un nouveau hub de transfert de données numériques grâce à la convergence des câbles sous-marins intercontinentaux.
Le programme de recherche appliquée « Vasco2 » cherche à valider également à Fos des procédés de production de microalgues et de biocarburants par une valorisation des fumées industrielles.
La zone portuaire abrite aussi désormais la 1ère station de GNV (gaz naturel véhicules) pour les poids-lourds de la région PACA et près de 80 000 m² de toitures ont été équipés de panneaux photovoltaïques.
Le port de Marseille Fos s’est également mobilisé en 2016 pour contribuer à l’émergence de solutions logistiques innovantes. Ainsi, les dessertes pilotes du Fresh Food Corridor ont été testées avec succès et ont validé la réduction de moitié du transit time d’une chaine modale coordonnée mer-fer entre Israël et les marchés du nord de l’Europe via le port de Marseille Fos.
Après avoir réuni fin novembre 2016 à l’occasion du MedPorts Forum plus de 25 ports méditerranéens à Marseille afin de souligner le rôle majeur de ce bassin en tant que nœud stratégique de toutes les routes maritimes mondiales, le port de Marseille Fos poursuivra son action en 2017 pour s’imposer comme le gateway sud de l’Europe.

Extraits de http://www.marseille-port.fr, site officiel du Grand Port de Marseille

 

4. Schématisation

À l’aide des réponses précédente et des plans du port Est et du port Ouest, reproduisez (ou imprimez) et complétez ce schéma.

III. Mise en perspective

À l’aide des cartes pages 290 et 291, et des paysages pages 294 et 295, relevez les différents types d’espaces productifs et donnez un exemple pour chacun d’entre eux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *