Croiser Géographie, SNT et Histoire

En seconde le cours sur L’affirmation de l’État dans le royaume de France invite à travailler la politique économique de Colbert. A ce moment de l’année (c’est le Thème III), il est possible de réemployer des compétences acquises en Géographie et en SNT :

  • en Géographie les élève sont été initiés à la cartographe numérique avec Magrit et Khartis ;
  • en SNT, le chapitre sur Les données structurées et leur traitement a permis d’approfondir la maîtrise des jeu de données et notamment l’importance à données aux descripteurs et au format de fichier.

Ainsi, on propose en Histoire de travailler sur la géographie de la politique industrielle sous Louis XIV avec la liste des Manufactures royales disponible dans cette page Wikipedia.

Les élèves sont mis en groupes, chacun devant traiter un domaine particulier (textiles, armes, tabac,…). Il s’agit donc de créer des jeux de données avec des éléments de géolocalisation qui sont ensuite mutualisés au format CSV.

Le travail sur Khartis fait apparaître des questions à résoudre :

  • comment visualiser plusieurs fichiers en même temps alors que Khartis n’accepte qu’un seul jeu de données à la fois ?
  • comment distinguer les différents types manufactures ?

Les réponses doivent émerger d’un travail collectif :

  • agréger les données en un seul fichier CSV ;
  • ajouter un descripteur pour utiliser la visualisation Symboles différents proposée par Khartis.

On obtient alors une carte qui fait sens et permet de travailler les facteurs de localisation (matières premières, rôle des ports,…). Ainsi, par le croisement des champs disciplinaires et le réinvestissement de compétences, on donne du sens au travail, on favorise le collaboratif et on rend l’élève acteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.