La chine s’envole

La Chine n’est plus un simple « pays atelier » se contentant d’assembler les productions que les entreprises étrangères délocalisent. Aujourd’hui elle a acquis des technologies lui permettant de gagner son indépendance et sans doute à terme de rivaliser avec les grandes entreprises occidentales et japonaises d’aujourd’hui. On le savait déjà dans le domaines de l’informatique, avec la marque

informatique Lenovo par exemple, ou encore dans le domaine spatiale avec l’envoi de « taïkonautes » dans l’espace.

Le 11 mai, la China a annoncé la création d’un nouveau constructeur aéronautique destiné à produire des avions régionaux dans un premiers temps et sans doute à terme de plus gros appareils pour réduire la dépendance du pays vis-à-vis de l’américain Boeing et de l’européen Airbus. Il s’agit de la « Commercial Aircraft Corp of China » (CACC) un consortium constitué de la ville de Shanghai où est développé l’avion et des deux constructeurs aéronautique chinois AVIC I et AVIC II. De grandes compagnies seront aussi actionnaires.

Le premier avion sera l’ARJ21-700, avec une capacité de 90 passagers. Les essais en vol sont prévus cette année et les livraisons à partir de la fin 2009. A terme, la Chine souhaite fabriquer des avions de plus de 150 sièges ou des avions cargo capables de transporter plus de 100 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *