Saigon : espace historique, espace perçu, espace vécu – un travail des 2ndes 2

Les 2ndes 2 ont travaillé sur les dynamiques urbaines de la ville de Saigon à partir d’un axe double :

– l’évolution de l’emprise spatiale de la ville

– le vécu personnel et la perception particulière de chaque élève

1. un espace historique

cart1

1815 : Saigon se forme autour d’une citadelle construite par les Français dans les années 1790 suivant un accord politique avec le seigneur Nguyen qui peut ainsi instaure01_citadelle-en-1815r une nouvelle dynastie impériale en 1802. La citadelle est au centre de la ville de forme rectangulaire. Cette ville se situe à l’ouest de la rivière Saigon entre deux arroyos. En aval, pour protéger l’accès à la mer il y a avait deux fortins de garde en cas d’intrusion d’ennemi.

Un autre noyau semi urbain apparaît au Sud, peuplé principalement de Chinois qui fuient leur pays. Ce noyau deviendra le grand marché Cholon.

1893 : on observe un élargissement de la ville, la citadelle se distingue moins de son entourage. Les Fsaigon 1893rançais fondent la colonie de Cochinchine en 1865 et fondent le protectorat au Tonkin en 1884. La ville s’étend vers l’accès à l’eau pour assurer un transport commercial maritime.

Au Sud-Ouest de cette nouvelle ville, Cholon est désormais deux fois plus vaste que Saigon. Cholon s’est agrandi sur les deux rives des bras rivières. Deux chemins de fer passent par Cholon. Ils partent de Saigon dont un qui s’arrête dans Cholon qui est un tramway et l’autre chemin de fer continu jusqu’à My Tho dans le delta du Mekong.

saigon années 30 et 401947 : après la proclamation de l’indépendance du Vietnam par Hô Chi Minh en 1945 , Saigon ne cesse de s’agrandir, la ville dépasse maintenant les bras de rivières.

Cholon évolue en même temps que Saigon, c’est deux ville ont fini par se rejoindre dans les années 1930 avant la guerre d’Indochine. Cholon étant un centre économique et dynamique et Saigon un centre politique.

De 1968 à aujourd’hui : Saigon et Cholon font parti d’ Ho Chi Minh Ville depuis 1976. Cholonsaigon 1968 n’est plus qu’un quartier parmi les nombreux de la ville qui s’étend tout le long de la rivière Saigon vers la Nord et à l’Est du fleuve. L’aéroport, qui avait été construit à l’extérieur de la ville, en fait maintenant partie, rattrapé par la très forte croissance urbaine de la deuxième moitié du XXe siècle. Le chemin de fer qui reliait Cholon et le centre ville a été démoli et la gare est devenue un parc.

2. Espace perçu, espace vécu

Le logiciel Google Earth a été utilisé pour relever :

– l’espace perçu :  les lieux importants de la ville selon les élèves de la classe (épingles jaunes)

– l’espace vécu : les lieux importants de la ville pour les élèves (épingles bleues) et  les domiciles (épingles rouges)

L’ensemble a ensuite été synthétisé :

epingles-totales

Pour analyser cette information importante on a distingué puis schématisé chaque thème :

Espace perçu – les lieux de la villevp_lieux-de-la-ville

Espace vécu – les lieux personnelsvp_lieux-personnels

Espace vécu – les domicilesvp_domiciles

La superposition des trois informations fait apparaitre une organisation des dynamiques spatiales. Le centre historique, notamment la citadelle de la fin du XVIIIe siècle, reste un lieu de concentration des fonctions : c’est l’hypercentre.

Cholon est un peu ignoré au profit de l’aéroport, plus moderne, qui structure aussi des activités de loisir. Enfin, au delà de la rivière, on note un pôle secondaire dans un quartier résidentiel.

fichier-total-1

Textes et documents réalisés en cours et en module, ainsi qu’en travail de groupe hors classe par les  2ndes 2

notes :

– les croquis de l’emprise spatiale on été réalisés avec des cartes historiques numérisées (1815, 1893, 1947) et avec deux cartes topographiques ( relevés de 1968 ) étudiées en module ;

– cette emprise de l’espace et les relevés de l’espace perçu/vécu ont été effectués avec le logiciel gratuit Google Earth ;

– les textes et les schéma ont été réalisés avec le traitement de texte et le module de dessin vectoriel du logiciel libre et gratuit OpenOffice ;

– avant publication, la retouche image a été effectuée avec GIMP (version française ici).

4 réflexions au sujet de « Saigon : espace historique, espace perçu, espace vécu – un travail des 2ndes 2 »

  1. Salut depuis l’Espgne! felicitations pour ce travail à tous. Je suis interesé sur la conception de l’espace, l’espace vecu et l’espace peçu. Quelle bibliografie pouvez vous m’indiquer pour approfondir sur ce sujet? Chez-moi on ne travaille pas trop sur ça et comme futur enseignant, à mon avis, sera un outil pédagogique.
    Amicalement,
    Daniel Herrero

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *